Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • BNXT
  • NBA/Étranger
  • Basket féminin
  • Coupes d'Europe
  • Équipes nationales
  • Régional/Amateur
  • Divers

Ostende s’impose malgré une bonne résistance des Anversois

BNXT League - Les Côtiers l'ont emporté lundi soir (93-89) dans un match tourné vers l'offensive et mène 1-0 dans cette finale des playoffs.
Ostende s’impose malgré une bonne résistance des Anversois
Crédit photo : fiba.basketball

« Je ne pense pas que nous assisterons à une série aussi offensive. » Le message de Dario Gjergja à l’issue de la rencontre est clair. Il est vrai que voir Ostende marquer 93 points mais surtout, en encaisser 89 à la maison, ce n’est pas habituel. Mais d’entrée de jeu, le ton était donné: 27-26 dans un premier quart-temps où la réussite était de la partie. Au deuxième quart-temps, les Côtiers continuaient sur le même rythme sauf que de leur côté, les Giants avaient plus de mal à alimenter le marquoir. Résultat: un retard d’une dizaine de points pour les visiteurs au moment de rejoindre les vestiaires (50-40).

Mais pas de quoi faire paniquer les hommes d’Ivica Skelin. S’appuyant sur un Nikola Jovanovic (21 points en 17 minutes) dominateur dans la peinture, les Giants recollaient petit-à-petit. « Mais on a fait quelques erreurs qui coûtent chers, notamment à la fin du troisième quart. » En effet, revenu à 6 petites unités, Yoeri Schoepen faisait faute sur un tir à trois points de Simon Buysse au buzzer. Trois lancers convertis par l’ailier ostendais pour faire passer le score à 70-61 à l’entame du dernier acte.

Pourtant, Anvers ne lâchaient pas et les Ostendais devaient s’en remettre à leur tonitruant duo d’ailiers américains pour assurer la victoire. Damien Jefferson compile 23 points et 8 rebonds et Khalil Ahmad en ajoute 24 (avec 9 fautes provoquées). Mais alors que l’on pensait le match plié, Rasir Bolton faisait 91-89 à 4 secondes du buzzer avec un lancer à tirer. Lancer-franc volontairement raté… mais le rebond était capté par Pierre-Antoine Gillet qui filait la gonfle à Damien Jefferson pour terminer le match sur la ligne (93-89).

Au marquoir, Ostende ne s’impose que de quatre points mais les champions de Belgique semblaient en maîtrise pendant 40 minutes. Côté anversois, on aurait tendance à dire « si proche, si loin ». Néanmoins, les Giants ont prouvé qu’ils pouvaient poser des problèmes à Ostende et la deuxième manche prévue ce mercredi à la Lotto Arena pourrait déjà être un tournant dans cette finale.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion