Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • BNXT
  • NBA/Étranger
  • Basket féminin
  • Coupes d'Europe
  • Équipes nationales
  • Régional/Amateur
  • Divers

Ostende et Liège sans soucis, Charleroi s’est fait peur

BNXT - Liège, Ostende et Charleroi ont tous les trois gagné leur duel face leur rival néerlandais ce dimanche après-midi.
Ostende et Liège sans soucis, Charleroi s’est fait peur

4 joueurs de Liège ont inscrit au moins 14 points, dont Hagins avec 22.

Crédit photo : Léa Collin

Qui va arrêter Ostende ? Personne pour l’instant et sûrement pas Heroes Den Bosch (85-61), la meilleure équipe néerlandaise au classement, tout de même privée de DJ Fenner et Roberts Stumbris ! Les Côtiers restent invaincus avec six victoires en six rencontres dans cette Elite Gold. Et ils gagnent surtout sans difficultés : c’est la troisième victoire de suite avec au moins 21 points d’écart ! Les hommes de Dario Gjergja ont pris 11 points d’avance dans le premier quart et 21 à la mi-temps. De quoi un peu se relâcher dans le troisième avant de filer vers la victoire. Damien Jefferson a inscrit 28 points et 6 rebonds en seulement 27 minutes avec une très belle adresse (73% !). Khalil Ahmad en inscrit lui 19 en 26 minutes de jeu.

Dans le bas de classement de cette Elite Gold, Liège a pris le meilleur sur le Donar Groningen (88-70). C’est dans le 2e quart (28-8) que les Liégeois ont fait la différence ! 4 joueurs ont dépassé les 14 points, le meilleur marqueur étant Jamelle Hagins avec 22 unités. Cette victoire permet aux Liégeois de dépasser Donar au classement et de continuer à mettre la pression sur le Spirou et sa 4e place, synonyme d’avantage du terrain au premier tour.

Mais Charleroi a aussi gagné ce dimanche après-midi (66-63) mais a joué à se faire peur face aux Landstede Hammers de Jean-Marc Jaumin. Les joueurs de Sam Rotsaert n’ont mis qu’un seul petit point sur les 4 dernières minutes ! C’était 65-56 à 4m05 du terme. David Collins (17 points), Bine Prepelic et Joshua Heath n’ont pas pu inscrire de panier. A six secondes de la fin du match, David Collins a l’occasion de tuer le match sur la ligne des lancers-francs, mais il rate son second ! Heureusement pour le Spirou, le tir à 3pts de Jones Pagenkopf ne trouve pas la cible. Charleroi s’impose mais que cela a été compliqué dans le money time !

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion